« La date du 1er février est non négociable et les entreprises doivent l’anticiper, car le risque est d’avoir un embouteillage. »

Publié le 17 avril 2013

Willy Dubost, Directeur des systèmes et moyens de paiement FBF, Les Echos